Ouvrir le menu Réservation

Invitation à la rêverie

Le Lac du Bourget, mis en lumière par Lamartine et les écrivains du 19ème siècle (Honoré de Balzac, Georges Sand, Guy de Maupassant), est considéré aujourd’hui encore comme le fleuron de la poésie romantique. Entouré de montagnes majestueuses (La Dent du Chat, et sur l’autre rive le Mont Revard du massif des Bauges), le lac est un cadre qui se prête idéalement à la rêverie, une invitation à prendre son temps et à se ressourcer. Il offre aux visiteurs une multitude de paysages, entre rivages chatoyants et mystérieux, montagnes boisées, vignobles escarpés sans oublier ses villages de pêcheurs, son thermalisme, ses vestiges romains et son architecture « Belle Epoque » du côté d’Aix-Les-Bains.

Plus grand lac naturel de France

Avec ses 18 km de long et ses 45 km2 de surface, et une profondeur dépassant 150 m, ce lac d’origine glaciaire est le plus sauvage des lacs de Savoie. Sa rive ouest, rebaptisée « côte sauvage », là où la montagne tombe à pic dans l’eau dévoilant quelques petites criques et plages, est inhabitée et inaccessible par la terre. Enfin, grâce à un écosystème préservé, les roselières au nord hébergent canards, foulques, grèbes, poules d’eau, hérons et même quelques cormorans.

Au cœur de la Riviera des Alpes, le Lac du Bourget peut se vivre au fil de l’eau, grâce à ses nombreuses plages aux eaux limpides pouvant atteindre les 26°C l’été, offrant des plaisirs nautiques et balnéaires, ou s’apprécier du regard depuis l’un des nombreux belvédères qui l’entourent. Comme le belvédère de Grumeau et son point de vue surplombant l’abbaye d’Hautecombe, majestueuse nécropole des comtes de Savoie.

Abbaye de Hautecombe (Etienne Veuillet)
Abbaye de Hautecombe (Etienne Veuillet)
Belvedere de Savoie Grand Revard (Gilles Lansard)
La Chambotte et le Lac du Bourget (Gilles Lansard)

Destination gastronomique au cœur de la Savoie historique, et aux portes des Alpes

Depuis des décennies, la gastronomie fait partie de la réputation du Bourget-du-Lac. Entre Chefs étoilés et bonnes tables, ce n’est pas un hasard si la ville a été labellisée « Cité Gourmande Lacustre ». Aucune ville sur le département de la Savoie n’incarne à ce point l’art de vivre et le potentiel culinaire des bords de lac. N’oublions pas que le Duché de Savoie, dès le Moyen-Âge, a été un territoire passionnant, doté d’un riche patrimoine culinaire, naturel et culturel. Aujourd’hui, si l’Ageoca séduit les vacanciers du Lac du Bourget en quête de nature préservée et de romantisme, la Maison est aussi une étape de choix pour les amateurs de sports d’hiver, désireux d’anticiper ou prolonger leur séjour avec une étape gastronomique.

Un lac chanté par les plus grands poètes

Le Lac du Bourget est une vaste coupe de montagnes tout ébréchée où brille, à sept ou huit cents pieds au−dessus de la Méditerranée, une goutte d’eau bleue comme ne l’est aucune eau dans le monde

Honoré de Balzac

Dix minutes après, nous étions au lac du Bourget […] C’est vraiment une merveille que les lacs de Savoie avec leurs eaux bleues et transparentes qui laissent voir le fond à quatre-vingts pieds de profondeur.

Alexandre Dumas (Père)




Port d’Aix les Bains (C. Baudot)

Un soir, t’en souvient-il ? Nous voguions en silence ;
On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux,
Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
Tes flots harmonieux.
Ô temps ! Suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous savourer les rapides délices
Des plus beaux de nos jours !

Lamartine